top of page
BLADE CRASY 5 on TRAIN (portrait)
  • BLADE CRASY 5 on TRAIN (portrait)

    BLADE, STEVEN OGBURN

     

    Comme vous pouvez le voir, mon pied est posé sur la troisième traverse en bois pour me maintenir en équilibre. Je portais ma veste rouge en velours écrasé bien-aimée. L’avenue Burke était l’un de mes endroits préférés pour peindre au milieu des années soixante-dix. J’ai dû peindre des trains en plein jour un million de fois. Parfois, les gens pouvaient même me voir lorsque je peignais. Bien sûr, je devais fuir lorsque la police arrivait. C’était à la fois excitant et dangereux. La photo de moi debout vous donne une idée de la taille de ce train et de l’émotion que j’ai ressentie en le peignant. La montée d’adrénaline était incroyable car, à tout moment, la police pouvait venir vous arrêter. Cela ne faisait qu’ajouter à l’excitation : il y avait 10 000 adolescents dans la plus grande ville du monde qui risquaient tout pour s’exprimer contre toute attente.

     

     

    Blade, Crasy 5 on Train (portrait)

    New York années 70

    Tirage papier Photo 10 x 15 cm. 

    Encadrement 24 x 30 cm avec Passe partout

    Image d’archive de l’artiste (photographe inconnu), 

     

    Expositions

    «Subway Art, 25th anniversary. Martha Cooper, Henry Chalfant & Blade.»  Taxie Gallery 2010. Tirage de 2005 / 2009. 

    "Photographies Paris / New York 80's" ©Taxie Gallery at Urban Art Fair, avril 2024.

     

    Parutions :

    "Photographies, Paris / New York 80's - Collector" - Taxie Gallery Editions, 2024. Catalogue de l'exposition. 

    «KING OF KINGS. BLADE» © Henk Pijnenburg, 2009. Annoté «1980» au dos par la main de Blade, 2009. Reproduit p.34

      450,00 €Prix
      bottom of page